Comparez 190 mutuelles senior en 2min

Simple, rapide et graptuit

à partir de 18€ / mois

Je compare 190 mutuelle senior

Combien coûte un séjour à l’hôpital ?

Une hospitalisation coûte très cher. Les frais hospitaliers sont calculés par jour et comprennent les soins, l’hébergement et l’entretien. De nombreuses options sont facturées en plus de ces tarifs (chambre individuelle, téléphone…) et les dépassements d’honoraires sont fréquemment pratiqués par les médecins hospitaliers. Les montants sont encore plus élevés dans les cliniques, surtout les cliniques non conventionnées.

L’assurance maladie rembourse 80 % du tarif hospitalier, et 100 % dans certains cas (hospitalisation liée à une ALD, accident du travail…). Les taux de remboursements sont les mêmes en cas d’hospitalisation à domicile (AHD).

Il faut aussi régler le forfait hospitalier (participation aux frais d’hébergement, non remboursé par la sécurité sociale) : 20€/jour en CHU et clinique, 15 €/jour en établissement psychiatrique.

D’autres frais sont à prendre en compte lorsqu’on se fait hospitaliser :

Hospitalisation : les frais annexes
Acte de santé Prix de base Remboursement sécurité sociale Ticket modérateur
Consultation spécialisée en lien avec l’hospitalisation (anesthésiste, chirurgien…) Secteurs conventionnés 1 et 2 :
de 46,70 € à 76,70 € (hors dépassements d’honoraires)
70% (31,20 € à 52,69 €) 30 % (participation forfaitaire : 1 €) Dépassements d’honoraires fréquents
Ambulance et taxi médicalisé Ambulance : minimum 51,30 € + frais kilométriques 65%  35 % (franchise : 2 €/trajet. 4€/aller-retour)
Rééducation après une hospitalisation Kinésithérapeute : 60% 40 % (franchise : 0,50 €)

Même si les remboursements de l’assurance maladie obligatoire ne sont pas négligeables, le reste à charge peut peser lourd dans le budget d’un retraité, surtout quand les hospitalisations sont longues ou répétées. Or, une hospitalisation est nécessaire dans de nombreux cas (chute, accident vasculaire-cérébral, forme grave de la covid-19, traitement d’un cancer, opération…).

Une mutuelle hospitalisation senior est donc la solution pour réduire la facture.

Bon à savoir

Dans une clinique non conventionnée, vous devez avancer tous les frais. Vous pouvez ensuite être remboursé par l’assurance maladie, sur la base des tarifs en vigueur. Les dépassements d’honoraires resteront à votre charge.

Comment choisir une mutuelle hospitalisation senior ?

Le but d’une mutuelle hospitalisation est de réduire voire supprimer le reste à charge après un séjour à l’hôpital.

Une mutuelle hospitalisation pour senior peut prendre différentes formes :

  • une mutuelle « classique » qui comprend entre autre la garantie hospitalisation, plus ou moins renforcée selon les formules.
  • une mutuelle basique à laquelle on ajoute le module hospitalisation pour mieux couvrir les dépenses liées.
  • une surcomplémentaire santé hospitalisation, qui peut être souscrite auprès du même organisme que votre mutuelle principale ou auprès d’un autre assureur. Attention toutefois, une seule mutuelle peut être liée à votre carte vitale. Si vous souscrivez à une surcomplémentaire santé, vous devrez envoyer les demandes de remboursement vous-même.

Pour choisir une bonne complémentaire santé senior pour hospitalisation, il faut étudier les garanties proposées :

  • prise en charge du forfait hospitalier
  • prise en charge du ticket modérateur et des dépassements d’honoraires
  • remboursement de la chambre individuelle
  • aide à domicile pour faciliter la convalescence ou l’hospitalisation à domicile (portage de repas, aide ménagère)
  • forfait accompagnant (lit accompagnant, frais de déplacement)
  • garde des petits-enfants, prise en charge des proches dépendants (nécessaire si vous êtes aidant familial)
  • frais de confort (télévision, téléphonie, accès à internet)
  • service de conseil (statistiques sur les hôpitaux, 2e avis médical...)

Il faut ensuite vérifier les conditions des garanties et du contrat.

  • taux de remboursement : pourcentage ou forfait. Un taux de remboursement élevé couvre souvent les dépassements d’honoraires, c’est nécessaire lors d’un séjour en clinique.
  • plafond de remboursement, notamment le nombre de jours pris en charge (parfois un nombre de jours différent pour les frais d’hospitalisation et la chambre individuelle).
  • limite d’âge pour adhérer
  • délai de carence : vous ne serez pas couvert pendant ce délai, même en cas d’hospitalisation en urgence !

Pour trouver une mutuelle hospitalisation pas chère et qui rembourse bien, rendez-vous sur notre comparateur de mutuelles senior !

1/ vous renseignez vos informations personnelles.

2/ Le comparateur vous demande le niveau de garanties souhaité. Vous pouvez choisir une garantie hospitalisation de 100 % à plus de 400 % de prise en charge.

3/ Pour les autres garanties, vous pouvez soit
- les mettre au minimum si vous souhaitez être bien remboursé uniquement en hospitalisation.
- les augmenter si vous souhaitez une couverture élevée dans tous les domaines.

4/ Vous obtenez une liste de mutuelles classées par ordre de prix. La formule au meilleur rapport garanties/prix apparaît en 1er. Le taux de remboursement hospitalier apparaît dans le résumé.

5/ Vous devez vous inscrire pour recevoir les devis. Un conseiller peut vous rappeler pour vous aider à choisir le contrat aux meilleures garanties hospitalières.

6/ Quand vous avez fait votre choix, vous pouvez signer en ligne ou en agence.

Votre mutuelle en ligne


Voir mon tarif
Mutuelle Senior pas chère